L’ EFT et les traumatismes

24 août 2021L' EFT et ses applications1 commentaire

L'EFT et les traumatismes

L’EFT est une technique de libération émotionnelle qui permet de travailler également sur les traumatismes.

Que ceux-ci soient anciens ou récents, ils peuvent être libérés de la même manière.

En effet, sur le plan émotionnel, tant qu’un problème n’est pas résolu il est actif dans le présent et va parasiter par effet de résonnance ou d’une manière inconscente  les comportements du quotidien.

Le passé (souvenirs) et le futur (imagination/projection) n’existent pas au niveau des émotions, ce sont des concepts issus du mental. Seul le présent existe.

Cet outil thérapeutique est donc très intéressant dans la résolution des traumas. Car il va s’adresser directement aux aspects émotionnels, et ceux-ci une fois libérés ne feront plus résonnance et ne poseront plus de problèmes à la personne dans le présent….

Pour en savoir plus sur l’EFT je vous propose d’aller voir mon article ici :  » L’ EFT : En quoi consiste cet outil thérapeutique ? « 

Dans cet article, je vais donc vous parler de ce que sont exactement les traumatismes et l’ESPT (le syndrome de stress post-traumatique). Ainsi que les symptômes qui en découlent et pour finir les applications de l’EFT en thérapie pour libérer ces traumas.

L'EFT et les traumatismes
citation lao tseu

Qu’est ce qu’un traumatisme ?

Définition :

Le traumatisme est un stress qui à cela de différent, qu’il se prolonge au-delà de l’événement traumatique lui-même.

Cela peut être un événement unique de forte intensité (agression, accident..) ou répété (maltraitance, harcèlement…)

Différentes formes :

Ce qu’il faut noter ici, c’est qu’un traumatisme n’est pas forcément lié à un événement d’intensité émotionnelle extrême (comme par exemple survivre à un crash d’avion).

Il peut renvoyer également à la répétition de mini traumas, de plus faibles intensités, mais pour lesquels la personne ne possède pas les défenses nécessaires à son traitement ou son évitement….(exemple : du harcèlement scolaire).

Cette dernière forme de traumatisme passe souvent  inaperçue ou est sous-estimée. Pourtant les conséquences à long terme vont donner les mêmes types de symptômes ou problématiques…

Différents niveaux d’expositions :

De plus un traumatisme n’est pas forcément le résultat d’une exposition directe.

Une exposition même indirecte peut venir créer un trauma et l’on peut ainsi retrouver  différents niveaux :

–  La personne a vécu personnellement l’événement

– la personne a été témoin de l’événement

– la personne a appris que l’événement est survenu à un de ses proches

– la personne a été exposée de manière répétée ou de manières intenses aux détails et aux faits qui concernent l’événement

 

traumatisme

L’ESPT : L’état de stress post traumatique

 

Le Principe :

C’est un état qui se caractérise par une série de symptômes spécifiques suite à l’exposition d’un événement traumatique.

Là aussi, cela peut se révéler plus complexe que la représentation qui en est faite habituellement. En effet, cet état n’est pas forcement composé de symptômes extrêmes et invalidants.

De plus ces symptômes peuvent apparaître dans les mois qui suivent l’exposition à l’événement ou la série d’événements, mais ils peuvent également se manifester des années après. Selon les mécanismes de défense de la personne et sa capacité à gérer et à digérer l’événement.

 

Les symptômes :

Voici certains des symptômes principaux que l’on peut retrouver de manière générale…

– Reviviscence : souvenirs répétitifs, flash-Bach des scènes, cauchemars…

– Évitement : Évitement des souvenirs, des éléments, lieux et personnes reliés aux traumas.

– Des troubles psychosomatiques : douleurs récurrentes dans certaines parties du corps…

– Des altérations cognitives et émotionnelles : Incapacité de se rappeler certaines choses, croyances négatives sur soi et le monde qui font leurs apparitions après l’exposition, émotions négatives (colère, peur…) et baisse d’intérêt…

– Une hyperexcitation du système nerveux : Avec par exemple de l’irritabilité, de la colère, de l’hypervigilance, des baisses de concentration et des troubles du sommeil…

Bien entendu, la présence d’ un seul de ces symptômes ne sera pas le signe d’un trauma. C’est l’association de ceux-ci avec parfois l’association d’autres formes d’expressions  qui marqueront la présence d’un élément perturbateur.

 

traumatismes
espt - état de stress post traumatique

L’EFT dans la libéaton des traumatismes

Ici l’EFT va permettre de travailler à la fois sur le souvenir et les émotions qui sont liées à celui-ci.

À la fin d’un travail en EFT la personne se rappellera de l’événement , mais celui-ci semblera plus loin, distant, et les émotions qui y sont liées seront redevenues neutres.

C’est-à-dire, qu’en repensant à l’événement, la personne sans effort n’est plus assaillie par des perturbations émotionnelles. Les émotions sont redevenues neutres, calmes et tranquilles.

Pour un événement précis, une ou deux séances suffisent déjà parfois à libérer une grande partie des émotions négatives.

Une fois que les émotions sont libérées, il n’y plus, par voie de conséquence, de symptômes d’ESPT ou autres. Puisque l’événement est redevenu neutre .

Par exemple, si l’événement traumatique était un crash d’avion et que depuis la personne a peur des avions, voir même a développé une phobie de l’avion, voici ce que l’on peut travailler :

Plusieurs étapes de travail en une ou plusieurs séances :

– travail sur l’événement en lui-même : le crash, les souvenirs et émotions liées à cette expérience

– travail sur les émotions suscitées par l’événement, comme ici la peur de la mort

– travail ensuite sur le lâcher-prise, l’acceptation…

– exercice pratique ensuite : reprendre l’avion ou au moins aller dans un aéroport. La personne pourra noter en « live » ses ressentis : est-elle calme ou reste-t-il quelques sensations et/ou émotions résiduelles.

– si besoin, il est alors important de retravailler sur les émotions mises en lumière par l’immersion

Après ces séances, déjà en pensée, l’avion ne fera plus peur à la personne. L’événement vécu sera toujours en mémoire, mais sera perçu comme lointain, tranquille, neutre. Le test final sera alors de reprendre concrètement l’avion, pour que la personne puisse confirmer que tout est OK, et intégrer ce changement d’état, cette nouvelle réalité.

Comme toujours en EFT le travail et les résultats sont concrets.

 

Au travers de cet article, vous avez pu voir une  autre  application de l’EFT : l’EFT et les traumatismes.

Si vous souhaitez vous aussi tester cet outil ou travailler sur une problématique ou un blocage lié  un événement traumatique récent ou ancien, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous pour une consultation à mon cabinet ( ICI )- (via téléphone, SMS ou mail) ou pour une consultation en ligne  ( ICI)

 

l'EFT et les traumatismes - pinterest

Et vous ?

Que pensez-vous de l’EFT et ses applications sur les traumatismes ?

Avez vous déjà vécu un traumatisme de manière direct ou indirect ?

N’hésitez pas à partager ici, en laissant un commentaire…..

  • Frédérique - Entre ma Psy et Moi dit :

    🤩

  • Autres articles

    L’EFT pour attirer le ou la partenaire idéal(e)

    L’EFT pour attirer le ou la partenaire idéal(e)

    Les applications de l'EFT ( outil thérapeutique ) et de la loi d'attraction pour attirer le ou la partenaire idéal (e) et l'amour.
    L’utilisation de l’EFT en thérapie de couple

    L’utilisation de l’EFT en thérapie de couple

    L'utilisation de l'EFT en thérapie de couple, qui permet de travailler en individuel sur les problématiques du couple.
    L’ EFT : En quoi consiste cet outil thérapeutique ?

    L’ EFT : En quoi consiste cet outil thérapeutique ?

    Qu'est-ce que l'EFT ? En quoi consiste cette technique de libération émotionnelle ? Pour quels types de problématiques peut-on l'utiliser ?
    >

    NEWSLETTER

    Entre Ma Psy et Moi

    Pour rester informé(e) dès la sortie d'un nouvel article !

    Vous êtes inscrit(e)s !